en-USes-MXnb-NOpt-BRde-DEfr-FR
Sign Up   |  Login

En quoi consiste le programme Défi TOC ?

Découvrez les explications de Liz concernant le Défi TOC.

Découvrez la visite virtuelle.

Le Défi TOC (OCD Challenge) est un programme interactif en ligne basé sur la thérapie comportementale et conçu pour venir en aide aux personnes souffrant de troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Le programme a été élaboré par des psychologues chevronnés en thérapie comportementale et spécialisés dans le traitement des TOC. Le programme Défi TOC comprend trois modules ou phases : l'évaluation, la prise de conscience et l'intervention. Par des modules, le programme vous permet d'acquérir des connaissances et de maîtriser des stratégies pour gérer vos TOC. Le Défi TOC utilise le principe de l'exposition et de la prévention de la réaction, qui constitue le traitement privilégié des TOC, pour vous aider à faire face à vos TOC. Le programme Défi TOC n'est pas une thérapie. Aucun thérapeute n'intervient pour vous dire quoi faire. Le Défi TOC est simplement un programme construit de façon interactive, dans le but de vous fournir des informations intéressantes, de vous aider et de vous pousser à faire les changements qui s'imposent.

Biographies

Vivre avec des TOC

Elizabeth McIngvale

Elizabeth McIngvale est la fondatrice de la Peace of Mind Foundation, une association à but non lucratif qui rassemble des fonds pour le traitement des troubles obsessionnels compulsifs, ainsi que pour la recherche et la formation dans ce domaine. Elizabeth a été diagnostiquée comme souffrant de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) à l'âge de 12 ans. Certains médecins allèrent jusqu'à déclarer ses TOC trop sévères pour être traités. Parmi ses rituels figuraient la répétition à 42 reprises de certaines tâches domestiques ou encore le lavage des mains plus de 100 fois par jour, et ses obsessions portaient sur le symbolisme religieux, la contamination, les couleurs et les chiffres. Sa vie tout entière était accaparée par ses TOC : elle était incapable de fonctionner normalement au quotidien. Peu après avoir été diagnostiquée, Elizabeth fut admise à la clinique Menninger de Topeka dans l'état du Kansas pour être suivie par le docteur Bjorgvinsson. À l'issue d'un traitement de trois mois, Élizabeth était de retour chez elle à Houston, dans l'État du Texas. Elle pouvait reprendre l'école et être de nouveau elle-même. La bataille n'était néanmoins pas finie. À 17 ans, Élizabeth rechuta et fut à nouveau admise à la clinique Menninger pour suivre un traitement. Bien qu'Élizabeth ait dû énormément se battre au cours de sa vie, et bien qu'elle se batte encore chaque jour contre ses TOC, elle est déterminée à mener une vie normale en dépit de ses obsessions. Élizabeth a décroché une maîtrise en travail social à l'université Loyola de Chicago et est actuellement doctorante à l'université de Houston. Après avoir été seule et perdue durant de longues années, Elizabeth a réalisé l'importance des relations avec les autres ainsi que la nécessité de médecins et de thérapeutes qui comprennent véritablement leurs patients. À 18 ans, Élizabeth est devenue la porte-parole de l'Obsessive Compulsive Foundation, une association à but non lucratif américaine qui se consacre aux TOC. Élizabeth a accepté ce rôle en espérant donner espoir à d'autres à travers son expérience et son dévouement à la recherche d'un moyen de guérir les TOC. En tant que porte-parole, Élizabeth a participé à différents programmes télévisés aux États-Unis, dont The Dr. Phil Show, Good Morning America, Inside Edition, The View, The OCD Project et beaucoup d'autres programmes télévisés et radio locaux, afin de diffuser les connaissances actuelles concernant les TOC et expliquer l'impact de cette maladie sur sa vie. Élizabeth se consacre à présent à son objectif prioritaire, à savoir aider les personnes qui souffrent comme elle de TOC. En effet, elle est convaincue que son expérience personnelle lui donne un avantage dans ce domaine et fait d'elle une thérapeute plus accessible, qui comprend parfaitement ce que vivent les patients. La fondation d'Élizabeth gère également le site www.ocdchallenge.com, qui a pour objectif d'aider les personnes souffrant de TOC. Au fil des années, Élizabeth est devenue une référence en matière de TOC et de bien-être psychologique. Patients et thérapeutes la reconnaissent, non seulement comme l'une des leurs, mais aussi comme celle qui a osé dévoiler au grand public le problème de la santé mentale, en particulier sur les TOC, un courage suffisamment rare pour le souligner.

Un spécialiste des TOC

Docteur Martin Franklin

Le docteur Martin Franklin est professeur agrégé de psychologie clinique appliquée à la psychiatrie à l'université de Pennsylvanie et directeur du Child and Adolescent OCD, Tic, Trich and Anxiety Group (COTTAGe) au sein du département de psychiatrie. Le docteur Franklin a obtenu son doctorat en psychologie clinique à l'université de Rhode Island. Il a consacré sa carrière à l'étude de l'anxiété et des comportements répétitifs axés sur le corps (par exemple, les tics chroniques et la trichotillomanie) chez l'enfant et l'adulte. Il a centré sa carrière clinique et ses recherches sur ces troubles, en mettant particulièrement l'accent sur le développement et la diffusion de traitements efficaces. Le docteur Franklin a publié des articles et des chapitres théoriques, cliniques et empiriques, ainsi que des manuels thérapeutiques.

Le docteur Franklin est actuellement chercheur principal de plusieurs études multicentriques financées par l'institut national américain pour la santé mentale (National Institute of Mental Health), notamment une étude du renforcement de la thérapie cognitivo-comportementale chez les sujets répondant partiellement aux inhibiteurs de la recapture de sérotonine ainsi qu'une étude de l'efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale chez les très jeunes enfants souffrant de TOC. En sa qualité de chercheur principal pour ces études, le docteur Franklin occupe une place importante dans l'équipe POTS (Pediatric OCD Study) chargée de l'étude pédiatrique des TOC. Grâce à ces projets capitaux, l'équipe POTS a jeté les bases de référence pour le développement de nouvelles règles thérapeutiques pour le traitement des TOC chez les jeunes.

Le docteur Franklin a été le principal contributeur au développement de la logique algorithmique et de la méthodologie clinique du programme Défi TOC. Le docteur Franklin a mis à profit sa grande expertise clinique et de recherche afin de permettre la création du Défi TOC, le premier programme en ligne visant à aider les personnes souffrant de TOC qui soit fondé sur le traitement par exposition et prévention de la réaction. Il joue également le rôle de guide clinique pour les utilisateurs, à mesure qu'ils progressent dans le programme.

Melinda Stanley

Le docteur Melinda Stanley est professeur et responsable de la division de psychologie au sein du département Menninger de psychiatrie et de science du comportement du Baylor College of Medicine. Elle est titulaire de la chaire de recherche sur les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), créée par la famille McIngvale, et chargée de cours au sein du département de médecine. Elle est également docteur en psychologie clinique, chercheuse en services psychologiques aux personnes âgées au Houston Health Services Research and Development Center of Excellence du Michael E. DeBakey Veterans Affairs Medical Center de Houston, et expert clinique auprès du South Central Mental Illness Research, Education, and Clinical Center (MIRECC). Le docteur Stanley a publié de nombreux articles portant sur la nature et le traitement des TOC et de la trichotillomanie, ainsi que sur l'identification et le traitement de l'anxiété et des troubles dépressifs chez les adultes plus âgés. Elle compte à son actif plus de 150 publications scientifiques, parmi lesquelles des articles parus dans des journaux scientifiques, des chapitres d'ouvrages et des ouvrages complets.

Le docteur Stanley a joué le rôle de consultante pour la réalisation de ce programme en ligne et nous a fait bénéficier de son expertise clinique dans le traitement des TOC. Elle a joué un rôle essentiel dans l'élaboration du contenu du programme et de l'interaction avec l'utilisateur.

Équipe de développement du site Internet

Dr. Suzanne Mouton-Odum

Le docteur Suzanne Mouton-Odum est psychologue clinique et exerce depuis 1995. Elle est spécialisée dans le traitement des personnes souffrant de troubles d’anxiété, et en particulier de troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Le docteur Mouton-Odum est présidente d'eInnerAct, Ltd. et a joué ces dix dernières années un rôle de pionnière dans le développement de programmes interactifs d'aide psychologique. Elle a également largement contribué au développement des programmes www.stoppulling.com, www.stoppicking.com et www.daretoquit.com. Depuis 2001, le docteur Mouton-Odum siège au comité scientifique consultatif du Trichotillomania Learning Center, une association internationale sans but lucratif qui aide les personnes atteintes de trichotillomanie et de dermatillomanie. Le docteur Mouton-Odum a contribué au développement du site www.OCDChallenge.com en aidant à traduire le traitement complexe des TOC en une interface d'aide psychologique facile à utiliser, avec ou sans l'assistance d'un thérapeute.

Dr. Robin Reamer

Le docteur Robin Reamer est présidente et cofondatrice de PsycTech, Ltd. et vice-présidente et cofondatrice d'eInnerAct, Ltd. Ces deux sociétés développent et commercialisent des programmes d'aide psychologique interactifs en ligne fondés sur les thérapies sociales et comportementales, qui s'adressent aux enfants, aux adolescents et aux adultes. L'approche innovante du docteur Reamer consistant à adapter les thérapies issues de la recherche au format en ligne a permis de mettre des programmes de bien-être axés sur la recherche de solutions à la disposition de ceux qui en ont besoin, partout dans le monde. Elle a contribué au développement des sites StopPulling.com, StopPicking.com, DareToQuit.com et OCDChallenge.com. Le principal objectif des sociétés PsycTech, Ltd. et eInnerAct, Ltd. est de poursuivre le développement de nouveaux programmes d'aide psychologique en ligne, afin de répondre aux besoins des personnes qui n'ont pas accès aux services de professionnels et de les aider à acquérir la capacité d'assurer leur bien-être tout au long de leur vie. Docteur en psychologie, Robin Reamer possède un cabinet privé à Houston dans l'État du Texas.

Équipe de recherche

Dr. Patrick S. Bordnick

Le docteur Patrick S. Bordnick est professeur dans le domaine du travail social à l'université de Houston, pour les étudiants de second cycle. Le docteur Bordnick possède plus de 17 années d'expérience dans la recherche clinique et en laboratoire dans le domaine de la dépendance à la cocaïne, le cannabis, l'alcool, les amphétamines et la nicotine. Ses domaines d'intérêt en matière de recherche comprennent les essais cliniques de médicaments, le développement de traitements, les études en laboratoire sur des sujets humains, la réalité virtuelle et les nouvelles techniques de collecte de données. Le docteur Bordnick bénéficie de bourses de recherche du NIH (National Institute of Health ou Institut national de la santé) pour le développement de traitements contre le manque de nicotine et le manque d'alcool, et de traitements de l'alcoolisme exploitant la réalité virtuelle. Le docteur Bordnick participe également en tant que chercheur à de nombreux projets financés par le NIH et a mené de nombreux projets sur l'état de manque et la réactivité, financés par un État ou par des fonds privés. En 2004, le docteur Bordnick a reçu une récompense internationale pour son travail de recherche scientifique exceptionnel mené dans le cadre de la chaire canadienne de cyberpsychologie en matière d'usage de stupéfiants et de réalité virtuelle.

Le docteur Bordnick imagine un monde où les humains interagissent en toute transparence avec les technologies, en vue d'améliorer l'enseignement, la recherche, les thérapies et l'acquisition de connaissances. L'utilisation des technologies afin de résoudre des problèmes bien réels constitue la marque distinctive des travaux du docteur Bordnick. Il travaille actuellement sur des systèmes de réalité virtuelle permettant d'évaluer les facteurs déclencheurs des envies chez des personnes dépendantes ainsi que les états de manque, sur un logiciel de réalité virtuelle pour le traitement de la dépendance à la nicotine, sur des programmes de réalité virtuelle permettant l'étude des différents contextes de consommation d'alcool, de stupéfiants ou d'autres substances, sur des programmes en ligne d'aide psychologique pour les personnes souffrant de troubles obsessionnels compulsifs (TOC), sur un programme visant à aider les anciens combattants à localiser les personnes compétentes pour leur venir en aide, et sur le test de systèmes d'enseignement clinique basés sur des plateformes d'intelligence artificielle. Le docteur Bordnick est l'un des principaux experts mondiaux en matière de réactivité aux stimuli virtuels.